spacer

Sysresccd-manual-fr Installation facile de SystemRescueCd sur le disque dur

History


Contents

Introduction

Depuis la version 0.4.x il est possible d'installer les fichiers de SystemRescueCd sur le disque dur afin de pouvoir démarrer SystemRescueCd sans avoir a insérer de disque. Cela permet aussi d'utiliser SystemRescueCd sur les postes qui n'ont pas de lecteur de CD/DVD en copiant les fichiers par le réseau. Cette installation est très pratique si vous souhaitez pouvoir utiliser SystemRescueCd régulièrement sur un poste.

L'ancienne méthode d'installation sur le disque dur consistait a extraire tous les fichiers du fichier sysrcd.dat pour reconstituer un système linux normal qui est installe sur une partition linux du disque dur. La nouvelle méthode est plus facile puisqu'elle consiste a simplement copier les fichiers du CDROM sur une partition pré-existante, qui peut être aussi bien un système de fichier linux (ext3, reiserfs, xfs, ...) que Windows (NTFS). Pour démarrer SystemRescueCd depuis une partition NTFS, il faut utiliser grub4dos et l'utiliser dans le fichier boot.ini file. De cette façon, vous pouvez démarrer SystemRescueCd depuis votre partition Windows en redémarrant l'ordinateur. Il est conseiller d'utiliser l'option docache afin de pouvoir remonter la partition Windows avec ntfs-3g et pouvoir ainsi faire des modifications sur la partition Windows depuis SystemRescueCd. Vous pouvez aussi utiliser l'outil ntpass qui est fourni sur le disque et qui permet de modifier le mot de passe des comptes de Windows (y compris le compte administrateur).

Ce chapitre a été récrit pour SystemRescueCd-1.0.0, donc il vous faut télécharger une version 1.0.0-rc2 ou plus récente pour pouvoir appliquer les instructions de de chapitre.

L'installation peut être décomposée en deux étapes: d'abord il faut copier les fichiers qui sont sur le disque de SystemRescueCd vers votre disque dur. Ensuite il faut installer ou mettre a jour votre gestionnaire d'amorçage (grub/lilo sous Linux et grub4dos pour Windows) pour que les fichiers puisse être pris en compte au démarrage.

Quatre noyaux sont fournis avec SystemRescueCd: rescuecd, rescue64, altker32, altker64. Ce chapitre explique l'installation en utilisant le noyau par défaut: rescuecd. Vous pouvez naturellement faire la même chose avec les autres noyaux en remplaçant simplement rescuecd pas le nom d'un autre noyau.

Première étape: copie des fichiers

Cette étape est vraiment très facile. Il faut juste copier les fichiers du disque de SystemRescueCd sur une partition de votre disque dur. La copie peut être faite depuis Linux ou Windows tant que le système de fichiers est reconnu par le système. Vous pouvez même copier les fichiers depuis SystemRescueCd lui même si vous n'avez pas de système installe sur la machine.

Vous devez créer un dossier /sysrcd/ dans la racine de la partition, pas dans un sous-dossier. Vous pouvez copier ces fichiers sans avoir a graver l'image de SystemRescueCd sur un disque. Sous Linux vous pouvez accéder au fichier de l'image iso en montant l'image (ex: mount -o loop systemrescuecd-x86-x.y.z.iso /mnt/cdrom), et sous Windows vous pouvez utiliser Daemon-Tools pour cela.

Les fichiers nécessaires doivent être recopies sans reprendre la structure (dossiers) d'origine des fichiers sur le disque. Vous devez donc copier sysrcd.dat, sysrcd.md5, initram.igz, rescuecd, rescue64, altker32, altker64 depuis le CDRom vers le dossier du disque dur (/sysrcd/). Certains de ces fichiers sont stockes dans le dossier isolinux sur le CDRom.

Deuxième étape: mise a jour du gestionnaire d'amorçage grub/lilo (si vous installez sur Linux)

Il faut maintenant mettre a jour ou installer le gestionnaire d'amorçage (Lilo ou Grub). Cette section est faite pour Linux. Si vous avez copié les fichiers sur une partition Windows, merci de lire la section correspondante.

Vous allez devoir ajouter plusieurs lignes au fichier de configuration de votre gestionnaire d'amorçage (souvent /etc/lilo.conf pour Lilo, et /boot/grub/menu.lst ou /boot/grub/grub.conf pour grub). Il sera nécessaire d'adapter la configuration donnée ici a votre situation. Avec grub, il est nécessaire de connaître le nom de la partition sur laquelle vous avez copié les fichiers. Les noms de disques sous grub sont différents des noms sous linux. Par exemple (hd0,0) signifie hda1 et (hd0,1) au lieu de hda2, ... Il faudra aussi adapter les options de démarrage passées a SystemRescueCd concernant votre type de clavier. (setkmap=xx). Vous pouvez aussi consulter le fichier isolinux.cfg qui est sur le CDRom, pour voir quelles options de démarrage vous pouvez utiliser.

Exemple pour LILO

Voici un exemple de configuration pour lilo (modifiez /etc/lilo.conf) Le chemin /mount-point/ devra être remplacé par l'endroit ou se trouvent les fichiers pour que la commande lilo puisse les trouver

image=/mount-point/sysrcd/rescuecd
initrd=/mount-point/sysrcd/initram.igz
label=SysRescCd
append="subdir=sysrcd setkmap=fr"
  1. N'oubliez pas de lancer la commande lilo après avoir modifié lilo.conf.
  2. Vous devez replacer setkmap=fr par votre type de clavier si c'est différent de l'exemple.

Exemple pour GRUB

Voci un exemple de configuration pour Grub (modifiez menu.lst ou grub.conf qui se trouve dans /boot/grub/) Dans cet exemple les fichiers ont été copies sur la partition /dev/hda8. Le nom de disque correspondant dans grub est (hd0,7) (il faut enlever 1 a numéro de la partition, donc 8-1=7)

title    SystemRescueCd from hard-disk
root     (hd0,7)
kernel   /sysrcd/rescuecd subdir=sysrcd setkmap=fr
initrd   /sysrcd/initram.igz
boot
  1. Attention: dans grub, les disques IDE, SATA et SCSI (/dev/hda et /dev/sda) ont toujours un nom du type (hd0). Il ne faut pas écrire (sd0) pour les disques SATA ou SCSI.
  2. Vous devez replacer setkmap=fr par votre type de clavier si c'est différent de l'exemple.

Deuxième étape: installation de grub4dos (si vous installez sur Windows)

Maintenant il faut installer le logiciel d'amorçage grub4dos sur la partition NTFS de Windows pour que le démarrage sur les fichiers soient possibles. Si vous avez copié les fichiers sur une partition Linux, merci de lire la section correspondante dans cette page.

Une des choses intéressantes que l'on peut faire avec SystemRescueCd c'est de réparer un système Windows qui a des problèmes. Avec cette méthode d'installation, vous pouvez installer SystemRescueCd sur la partition NTFS de Windows. Depuis SystemRescueCd vous pourrez monter n'importe quelle partition du disque, y compris la partition NTFS de windows. Vous pouvez utiliser ntfs-3g pour obtenir un accès complet en lecture-écriture sur les partitions NTFS, et de cette façon vous pouvez intervenir sur le système de fichiers, pour remplacer la base de registres par une sauvegarde par exemple. Il est recommande de démarrer SystemRescueCd avec l'option docache si vous avez plus de 400Mo de mémoire. De cette façon vous pourrez monter la partition sur laquelle SystemRescueCd démarre en lecture-écriture, car au moment du démarrage SystemRescueCd monte la partition en lecture seule avec le driver NTFS de Linux. Il faut donc que les fichiers de SystemRescueCd soient tous en mémoire pour pouvoir remonter en mode lecture-écriture la partition NTFS de démarrage.

L'installation de grub4dos est très simple. Dans cet exemple on suppose que Windows est installe sur une partition NTFS (disque C:) et que les fichiers de SystemRescueCd ont été copiés dans le dossier C:\sysrcd

a) installation de grub4dos

grub4dos est fourni sur le disque de SystemRescueCd depuis la version 1.0.0. Vous pouvez aussi télécharger grub4dos. Il faut extraire le fichier zip dans un dossier temporaire, et copier le fichier grldr vers C:\ (la racine du disque C:). Cette installation a été testée avec le fichier grldr que l'on trouve dans grub4dos-0.4.3-2007-08-27.zip

b) modification du gestionnaire d'amorçage de Windows

modification du boot.ini pour Windows NT4/2000/2003/XP

Ce qui est dit dans cette section fonctionne sous Windows 2000/2003/XP. Modifiez C:\boot.ini avec un éditeur de texte (tel que Notepad++, pas Word !), et ajouter une ligne a la fin du fichier qui référence grldr comme dans l'exemple ci-dessous. Attention: ne reprenez surtout pas l'intégralité du fichier boot.ini qui est fourni ici. Le début du fichier peut être différent. Il faut absolument garder le début de votre fichier boot.ini tel quel.

[boot loader]
timeout=4
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Windows" /noexecute=optin /fastdetect
C:\grldr="SystemRescueCd"

modification du du gestionnaire d'amorçage de Windows Vista/2008

Grâce a user700512 voici les manipulations concernant Windows Vista/2008. Vous avez besoin de copier a la fois de grldr et grldr.mbr (fournis avec grub4dos) sur la partition de Windows Vista/2008. Vous devez ensuite taper plusieurs commandes dans l'invite de commandes dos (lancez cmd.exe depuis un compte administrateur).

Dans l'invite de commandes (C:> représente l'invite dos) faites ceci:

C:> bcdedit /create /d "SystemRescueCd [GRUB4DOS]" /application bootsector

Cette commande vous retourne un identifiant que nous appellerons {id} - qu'il faut utiliser pour les commandes suivantes:

C:> bcdedit /set {id} device boot
C:> bcdedit /set {id} path \grldr.mbr
C:> bcdedit /displayorder {id} /addlast

Pour plus de renseignements vous pouvez consulter la page de grub4dos a propos de Vista.

c) création d'un fichier C:\menu.lst

Créez maintenant un fichier C:\menu.lst qui stockera la configuration de grub4dos. En voici un exemple:

# Exemple de fichier menu.lst pour SystemRescueCd
title    SystemRescueCd depuis un disque NTFS
root     (hd0,0)
kernel   /sysrcd/rescuecd subdir=sysrcd setkmap=fr docache
initrd   /sysrcd/initram.igz

Dans menu.lst vous pouvez adapter le type de clavier a votre configuration grâce a setkmap. Dans cet exemple, les fichiers de SystemRescueCd sont situés sur la première partition du premier disque dur de l'ordinateur. Le nom de disque pour grub4dos qui correspond est (hd0,0). Si c'était la première partition du second disque, il faudrait écrire (hd1,0). Ou encore (hd0,1) désigne la première partition du second disque dur. Vous devez indiquer ce qui correspond a votre partition NTFS dans la ligne commençant par root.

d) vérification des fichiers de SystemRescueCd

Vérifiez que tous les fichiers listes dans le début de cette page sont tous dans le dossier C:\sysrcd

e) redémarrage

Redémarrez l'ordinateur et choisissiez grldr puis SystemRescueCd dans les menus de démarrage qui sont affichés par Windows NT-Loader.

spacer